Angola/Isabel Dos Santos dénonce un acharnement judiciaire

Dans une note explicative transmise par l’équipe de communication de la fille d’Isabel Dos Santos, à la justice angolaise et portugaise pour lancer des procédures judiciaires, différentes pièces présumées falsifiées sont reproduites, cette dernière met en cause la décision du gel de ses avoirs.

Ces pièces sont relatives à une suspicion de fuite d’actifs en 2019 suite à une proposition de prêt d’un montant pouvant aller jusqu’à un (1) milliard de dollars à une société japonaise faite par un homme d’affaires émirati qui disait représenter la fille de l’ancien chef d’État angolais.

Il y a notamment un passeport avec sa photo dans le dossier, mais la défense d’Isabel dos Santos pointe que c’est un faux facile à déceler puisque ce n’est pas sa signature qui figure au bas du document. Mais celle de l’acteur Bruce Lee. Pour Isabel dos Santos, la société japonaise en question a été victime d’une « arnaque par internet », sans lien avec elle, mais la justice angolaise aurait repris l’information sans la vérifier… Preuve du caractère « injuste et illégale » de la procédure et de la volonté de Luanda de lui nuire.

Faut-il  noter que ces révélations ont fait grand bruit, notamment au Portugal où l’information a été largement reprise. Le parquet angolais a été contraint de réagir et assure que cette copie de passeport était bien « sous enquête ». Il assure par ailleurs que la décision de gel des avoirs ne reposait pas sur cette affaire, ni « aucun document d’identité » et qu’il y a plusieurs procédures civiles et pénales en cours en Angola.

Source : rfi.fr

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook