ads bas

Agoa/La Mauritanie dans l’œil du cyclone

ads bas

Par Iris Fabiola Yaêlle/afriquematin.net avec agenceecofin.com

Les Etats-Unis, à travers son président Donald Trump, envisagent de mettre fin aux avantages commerciaux dont bénéficie la Mauritanie  dans le cadre de la loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (Africa Growth and Opportunity Act/Agoa) à partir du 1er janvier 2019. Cette décision vient du fait que la Mauritanie est en  manque de progrès  en matière de lutte contre l’esclavage, selon le Bureau du représentant adjoint américain pour le commerce. Le président américain a estimé, après l’examen annuel, que ce pays n’est pas en conformité avec les exigences de l’institution. La même source rapporte que chaque année, Washington actualise la liste des pays éligibles à l’Agoa en fonction notamment, de leur attachement à l’économie du marché, du respect de la légalité et de l’adoption de politiques de lutte contre la pauvreté. Le programme prend aussi en considération, les avancées ou les reculs démocratiques des pays africains concernés.

Les commentaires sont fermés.