Agboville : le conseil municipal instaure 2 nouvelles taxes

 

Désormais, les producteurs de riz installés dans les basfonds de l’espace communal devront s’acquitter de la somme de 50 F cfa/mpar mois tandis que les personnes, qui transportent les marchandises dans le marché avec des brouettes, eux devront s’acquitter de de 500 Fcfa par mois.

Ainsi, en a décidé le conseil municipal d’Agboville, en sa première réunion au titre de l’exercice 2019, tenue ce jeudi 14 février 2019, à la salle des fêtes de la mairie de ladite ville. En présence du préfet de région de l’Agnéby-Tiassa, préfet du département d’Agboville, de chefs de services, guides religieux, chefs traditionnels et de communautés.

« La mairie d’Agboville comme les autres mairies sont alimentées par les taxes fiscales. Pour l’exercice 2018, qui vient de s’achever avec un budget estimé à environ 700 millions, nous n’avons pas pu atteindre nos objectifs. C’est pourquoi, pour l’exercice 2019, nous avons monté le budget à 761 millions de francs cfa. Ce qui est encore en deçà de nos objectifs. Et donc, nous avons dit, qu’il faut aller puiser là où se trouvent les recettes pour accroitre nos recettes », s’est justifié le maire, Albert N’Cho Acho.

Pour lui, les propriétaires de brouettes et les riziculteurs de la commune peuvent contribuer aussi significativement à l’accroissement du budget, en payant des taxes. « Nous allons faire mieux plus tard en arrivant au recouvrement de taxes de nuit », a-t-il promit. Poursuivant, le premier magistrat de la commune d’Agboville, a démontré que, ces nouvelles dispositions permettront d’accroitre le budget communal à 800 voire 900 millions de francs cfa en 2020. Au mieux, il atteindra, selon lui, 1milliard en fin de mandat. Outre ces 2 nouvelles taxes, le conseil municipal attend aussi, miser sur le jumelage et le sponsoring pour atteindre ces nombreux objectifs.

Notons qu’au cours de cette première session ordinaire, le budget primitif a été adopté par les 28 conseillers municipaux présents sur les 31. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à 761 643 000 F cfa dont 476 501 000 F cfa en fonctionnement et 285 142 000 F cfa en investissements.

Tizié TO Bi, correspondant à Agboville

Comparer

Facebook