Agboville/La Dgi enseigne le civisme fiscal aux populations

Par Brou François/afriquematin.net

«Etat des lieux et enjeux du civisme fiscal en Côte d’Ivoire. », tel a été le thème choisi par le Direction générale des Impots pour animer le panel inscrit à l’ordre du jour par la  délégation de l’administration fiscale qui s’est déplacée dans la capitale de l’AgnébyTiassa. C’était du 13 au 18 juillet 2019.

Durant donc une semaine, une délégation conduite par  le Sous-directeur de la Promotion du Civisme fiscal, Diallo Nabo Séraphin, a participé à deux activités, notamment la communication de la Jeune Chambre Internationale Côte d’Ivoire (JCI-CI) de ladite localité,

« Sensibiliser, informer » : ce credo, la Direction générale des Impôts, sous la houlette de Ouattara Sié Abou, en a fait un sacerdoce pour faire  asseoir une culture participative dans l’esprit de toutes  les couches socioprofessionnelles, et cela dans sa politique de mobilisation des recettes.

Ainsi, toutes les localités du pays sont régulièrement visitées par les émissaires du premier responsable en vue d’expliquer aux populations les fondements de l’impôt et son rôle dans le développement de la Côte d’Ivoire.

« Quelle culture du civisme fiscal dans un pays à forte économie informelle : cas de la Côte d’Ivoire ? » et la 8e édition du Festival National des Arts et Culture en Milieu Scolaire (FENACMIS), étaient les sous-thèmes du panel  auxquels les agents de l’Administration fiscale ont pris part.

 Les différents sujets  abordées à l’intention de l’auditoire, relatives au système déclaratif, à l’égalité devant l’impôt, aux régimes d’imposition, à l’utilisation des ressources fiscales et à l’amélioration des méthodes de déclaration et de paiement des Impôts ont été très fructueux et instructifs.

Au terme des activités du Festival National des Arts et Culture en Milieu Scolaire (FENACMIS) ouvert par Kandia Camara, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, ce sont  l’IEP Yopougon Kouté et le Collège Sainte-Marie de Fresco, dont les présentations, basées sur la danse, la poésie, la peinture, le concours culinaire  la photographie, le tissage et le  chant-chorale, qui  ont eu l’adhésion final  du jury.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook