Marche des femmes de l’opposition ivoirienne/Des journalistes et hommes de médias arrêtés

L’Union des Journalistes  de la presse libre africaine(UJPLA) vient d’apprendre l’interpellation à Abidjan de cinq (05) journalistes au cours d’une manifestation de femmes ce vendredi 21 aout.

Sans préjuger des résultats de l’enquête, le Président de cette organisation  demande à deux de ses membres Elysée Yao et Touré Vakaba – de procéder immédiatement à des investigations pour en savoir davantage et se prononcer, selon le site yeclo.com qui rapporte l’information.

A cet effet, les responsables de l’union, au plus haut niveau, appellent d’ores et déjà les forces de l’ordre à assurer la sécurité des  journalistes  sur les lieux de reportage et lors des manifestations en tout genre.

Faut-il bien rappeler que l’Ujpla est une organisation continentale créée pour contribuer à la sécurité des journalistes  et au libre par ceux-ci de leur métier.

Source : yeclo.com avec afriquematin.net

LIRE AUSSI :   Débauchage politique/ Des gens fabriquent des contrevérités à leur propre conscience