Adié Dominique, Pdt du PRD : « Que nous n’ayons plus à connaitre des atrocités liées aux élections »

Par  Christ Zorro/aFriquematin.net

« La mise en place de ce parti n’a pas été chose facile. Nous étions nombreux au départ, mais lorsqu’il a fallu prendre la décision de sa création, plusieurs ont pris la tangente parce qu’ils ont  estimé, à un moment crucial de la prise de décision,  que c’était une entreprise hasardeuse. Ce qu’ils ont ignoré est que  la vie ne se résume qu’au courage, à la persévérance.  Ce parti à un an aujourd’hui. J’en profite de ce fait  pour remercier du fond du cœur  mes plus proches collaborateurs et partant, l’ensemble des militants qui ont eu foi en ce projet et avec lesquels  nous allons bâtir la Côte d’Ivoire nouvelle ». C’est par ces propos que le Président du PRD (Pour la République et la Démocratie), Adié Dominique, a ouvert son allocution, lors de la célébration du premier anniversaire de cette formation politique. C’était le mercredi 22 janvier 2020 au siège de dudit  parti, à Abidjan-Cocody.

La vice-présidente du PRD, en charge de son implantation, Me Viviane Tanoé, a fait, devant les membres de l’instance dirigeante de son parti  et des militants venus pour la circonstance, le bilan de la représentativité de celui-ci : «  Nous pouvons dire en ce jour que le  parti  est bien implanté en Côte d’Ivoire. Nous sommes représentés dans les  quatorze (14) communes du district d’Abidjan. Au niveau national,  nous sommes implantés   dans les  régions de la mé,  des lacs, du Gontougo, du Tonkpi ,  dans le n’Dénié Djuablin, dans les 18 montagnes, à san pedro, dans le Gôh, dans le sud Comoé,  dans la marahoué et dans bien d’autres régions. C’est de toutes parts que l’on nous appelle pour adhérer à ce parti. En Europe, nous avons des représentations en France, en Angleterre, en Allemagne. Dans le Maghreb, nous sommes représentés en Tunisie, en Algérie, en Egypte et  au Maroc.  Nous allons continuer sur cette lancée mais surtout insister sur la formations de nos militants et ce, en accord avec  les  valeurs nouvelles que nous voulons leur inculquer ».

LIRE AUSSI :   INTERVIEW - DESIRE GUEDE Pdt. de l’Association "ISSIA LE ROCHER": « Nous respectons le choix des populations »  

, le président du PRD, a, pour sa part, souhaité que l’année 2020  qui est, selon lui, un  tournant important pour toute la nation ivoirienne eut égards à l’élection présidentielle, soit une année de paix. « Je demande au seigneur tout puissant de guider chacun des habitants de ce pays de sorte que nous n’ayions plus à connaitre les atrocités qui ont été liées aux élections qui se sont déroulées dans le passé. Que cette année 2020 qui est une année électorale puisse porter à la magistrature suprême un président qui œuvre pour le bien être des populations dans toutes leurs composantes et sans distinction d’appartenance politique, religieuse et ethnique ».

Il est à rappeler que Pour la République Et la Démocratie (PRD) est un parti centriste qui a été porté sur les  fonts baptismaux le 22 janvier 2019.