En mission dans le Kabadougou / L’honorable Touré Yacouba aux  ‘’Odiennéka’’: «Soro Guillaume a démissionné pour poursuivre l’aventure de ses ambitions et de sa conviction»

Par Patrick KROU avec Sercom du député Touré Yacouba

Dans le but d’expliquer les raisons de la démission de Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale, le député d’Odienné, Touré Yacouba a entamé depuis hier, 19 février 2019, une mission parlementaire d’explication à Odiénné, chef-lieu de région du Kabadougou.

Le député d’Odienné, Touré Yacouba qui, d’ordinaire n’a pas sa langue dans sa peau, a vertement craché aux ‘’Odiennéka’’ les motivations de sa présence à leurs côtés. Pour l’émissaire du Parlement ivoirien, la démission de Guillaume Soro de son poste de président de l’Assemblée nationale n’a aucun relent politique mais tient plutôt d’une question de logique et de bon sens. «Le 26 janvier 2019, le RHDP, autrefois regroupement de plusieurs partis politiques a été transformé en un parti politique unifié. Ce qui a entrainé une recomposition des groupes parlementaires au sein de l’Assemblée nationale. La logique consistant donc que tous les députés des partis fondus au Rhdp unifié soient membres de facto du groupe parlementaire Rhdp à l’Assemblée nationale. C’est à partir de cet instant que, le président Soro Guillaume a signifié au président Alassane Ouattara, Président de la République, Président du Rhdp qu’il ne se sentait pas concerné par le Rhdp unifié qui consacrait pour lui, la pensée unique, contraire à l’idéologie de l’homme de Gauche qu’il est. Et qu’il préfèrerait s’engager ailleurs pour poursuivre l’aventure de ses ambitions et de sa conviction», a-t-il cloué le bec des pourfendeurs de sa cause.

Aussi, a-t-il battu en brèche toutes les allégations « mensongères et calomnieuses » qui soutiennent que le député de Ferkessédougou anciennement patron de l’hémicycle aurait été contraint par des mains obscures de quitter son poste de président du perchoir. «C’est ainsi que le 8 février 2019, il a indiqué dans un discours devant 245 députés et de nombreux invités, que le président de la République, président du Rhdp, avait en deux rencontres avec lui (le 05 et le 25 janvier 2019), demandé de réviser sa position en intégrant le Rhdp sous sa forme actuelle, pour ne pas trahir ses propres convictions. Pour être cohérent avec sa conscience et son idéologie politique, il a rendu sa démission», a révélé Touré Yacouba.

LIRE AUSSI :   Ghana/L’ancien président Jerry Rawlings est décédé

Le député d’Odienné a demandé aux populations de tourner la page et de soutenir les actions du nouvel homme fort de l’Assemblée nationale, le doyen des Vice-présidents, l’Honorable Diawara Mamadou. Qui dispose d’un délai de 30 jours pour organiser les suffrages du nouveau président de l’Assemblée Nationale dont les candidatures sont reçues du 20 au 22 février 2019.