Lutte Anti-tabac/Des pays africains favorisent l’accès du produit à travers la vente de la cigarette en détail

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

Tout comme dans les pays d’Afrique noire, la vente en détail de la cigarette est effective dans les points de vente en Côte d’Ivoire. D’autant plus qu’il n’y existe pas  une législation interdisant la vente des cigarettes en détail. Cette vulgarisation de la consommation du tabac est facilitée par une forte promotion et une publicité à outrance, à travers les affiches, la distribution gratuite des gadgets, autocollants, tee-shirt, parapluie…Toutes les grandes firmes d’industrie de tabac sont représentées en Afrique noire. Pire les industriels du tabac choisissent de puissants hommes  politiques  connus comme intouchables pour les représenter en vue de bloquer les projets de lois… . C’est ce qui ressort d’une étude récente conduite par African tobocco control alliance(Atca) pendant un mois dans dix(10) pays d’Afrique noire dont la Côte d’Ivoire, l’Ouganda, le Nigéria, le Cameroun…est  c’est le président du réseau des Ong actives pour le contrôle du Tabac en Côte d’Ivoire(Rocta-ci), Tall Lacina, qui l’ a révélé, ce lundi 29 mai 2018, au cours d’une conférence médiatique qu’il a animée à la Cerao à Abidjan Cocody-II Plateaux. Il entendait partager avec la presse les résultats des études sur la vente en détail de la cigarette dans les pays d’Afrique.

Avant d’ajouter que la consommation de tabac demeure un problème de santé public majeur et une menace sérieuse pour le développement des pays du monde entier. Il a également précisé que le continent africain  est en train de se transformer en un important business-center pour les multinationales du tabac. Et leur cible facile, c’est bien les pays à revenu faible ou intermédiaire caractérisés par des politiques de lutte anti-tabac faibles, mal appliquées voire inexistantes. L’observation est que les bâtons de cigarettes pourraient être facilement achetés lorsque les détaillants ouvrent intentionnellement un paquet complet pour les vendre en détail. Pour ce qui concerne le cas spécifique de la Côte d’Ivoire, Tall Lacina a précisé que ce pays a ratifié la CCIAT, mais il ne dispose pas encore  une législation interdisant la vente de la cigarette ne détail. Cependant un projet de loi qui tarde à être adopté se trouverait au secrétariat général du gouvernement. L’Atca recommande entre autres, aux gouvernements des pays africains de s’assurer que la vente des cigarettes en détails ou petits paquets est interdite. Ceux-ci doivent adopter  et appliquer les lois appropriées, que la publicité, la promotion et le parrainage en faveur des produits de tabac sont interdits. Mieux, il faut envisager l’octroi de licence aux détaillants en vue de contrôler la vente de cigarette en détail.

LIRE AUSSI :   Football /Après une excellente CAN : Stuart Baxter démissionne de son poste de sélectionneur