Sport: le Collectif des Clubs de Taekwondo et Maîtres de salles de Côte d’Ivoire déchire les résolutions du Ministre Amichia

DECLARATION DU COLLECTIF DES CLUBS DE TAEKWONDO 

ET MAITRES DE SALLES DE COTE D’IVOIRE (CCTMS-CI)

Le jeudi 24 mai 2018, une déclaration signée de monsieur le Ministre des Sports et loisirs relative à la crise au sein de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo a été diffusée sur le réseau social abidjan.net

Cette déclaration fait état de ce que monsieur le Ministre des Sports et Loisir aurait rencontrer certains des protagonistes de la crise dans le but d’aplanir les divergences afin d’aboutir à une solution définitive.

D’où la diffusion d’un ‘’Procès-Verbal’’ qui aurait été signé à cet effet par l’ensemble des parties concernées.

En effet, monsieur le Ministre des Sports et Loisirs a effectivement rencontré l’ensemble des protagonistes de la crise qui mine la Fédération Ivoirienne de Taekwondo depuis près de 17 mois suite à la volonté de monsieur Bamba Cheick Daniel de tripatouiller les textes statutaires de la FITKD afin de se maintenir à la tête de la fédération bien qu’il ait fini ses deux mandats.

Au sortir de ces différentes rencontres, il avait été question de rédiger un projet de sortie de crise qui devrait être soumis à l’appréciation des parties concernées pour vérification et amendement puis signature le jeudi 24 mai 2018, chose qui n’a pas été faite.

C’est donc avec étonnement que l’ensemble des ivoiriens et la communauté des taekwondo-ins en particulier a constaté avec indignation la publication tôt ce matin, dans les médias d’un document non validé par l’ensemble des protagonistes jetant le doute dans l’esprit des uns et des autres.

LIRE AUSSI :   Guikahué sur le Covid-19: «On nous dit, le premier ministre a donné tant, la Première dame a donné tant. Moi, je me pose la question de savoir : l'État de Côte d'Ivoire a donné quoi ? »

Par conséquent, Le COLLECTIF DES CLUBS DE TAEKWONDO ET MAÎTRES DE SALLES DE COTE D’IVOIRE informe l’opinion nationale et internationale qu’il ne se sent pas concerné par cette déclaration.

En outre, le COLLECTIF DES CLUBS DE TAEKWONDO ET MAÎTRES DE SALLES DE COTE D’IVOIRE demande à tous les taekwondo-ins sur l’ensemble du territoire national éprit de justice de garder leur calme car pour ce qui nous concerne le projet de sortie de crise n’a jamais été validé par les parties et pour preuve la version diffusée n’est pas la définitive dont copie a été transmise à chaque protagoniste.

C’est le lieu de rappeler à tous les taekwondo-in de Côte d’ivoire que la Fédération Ivoirienne de Taekwondo est la nôtre et que son avenir dépend de l’engagement que nous avons pris les uns envers les autres de défendre la vérité et la justice comme nous l’enseigne la discipline martiale que nous pratiquons.

Le COLLECTIF DES CLUBS DE TAEKWONDO ET MAÎTRES DE SALLES DE COTE D’IVOIRE demande à tous les taekwondo-ins de garder l’écoute et de continuer à dénoncer la forfaiture.

Bien le bonjour chez vous.

Pour le Collectif des clubs de taekwondo et des maîtres de Salles de côte d’ivoire

Fait à Abidjan le jeudi 24 Mai 2018

Vice – Président

KOUAKOU Rudolphe

CN 4e DAN 

Le Secrétaire Général

Alphonse NEMLIN

CN 4ème DAN

Formateur – Evaluateur National