Parti unifié: la réponse d’Houphouët à Konan Bédié et Alassane Ouattara

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net

Depuis la signature de l’accord portant sur l’unification des partis issus du RHDP, les tensions n’ont cessé de monter au sein des bases et de certains courants liés à ces formations politiques signataires. A l’UPCI, les choses étaient vraiment loin de plaire aux dirigeants de ce parti qui ont dénoncé plus tard l’accord qu’ils ont eux-mêmes signé. Voilà qui va mettre la seule députée hors d’elle-même pour déposer sa démission. Irrité par l’attitude de l’UPCI, Adama Bictogo se montrera très virulent à l’égard des dirigeants de ce parti. Nous avons observé une grogne au sein même du plus vieux parti, le PDCI où un certain mouvement, très en colère, a sollicité l’intervention du Premier Président de la République de Côte d’Ivoire pour éviter la disparition du parti quinquagénaire. Aussitôt dit, un fait insolite marquera l’attention de tous. Dans la nuit du mardi dernier, une grande pluie qui s’est abattue sur la ville d’Abidjan a occasionné un fait majeur dans l’enceinte du siège du PDCI ressemblant fortement à une précognition. En effet, 3 des 4 cocotiers artificiels plantés pour sceller l’unité du RHDP et sur lesquels sont marqués les noms des différents partis issus de la coalition se sont écroulés, déracinés par le vent (voir image). Seul l’arbre du PDCI est resté débout. Quelle interprétation accordée à une telle réalisation? Selon la sagesse africaine, c’est le point de vue du premier leader du PDCI sur le parti unifié et sa réponse aux jeunes du Mouvement Espoir PDCI 2020. Comme pour dire qu’en Afrique les morts ne sont jamais morts.

LIRE AUSSI :   Tanzanie : les albinos craignent pour leur vie, le président interpellé