Justice/Arrestation de suspects dans l’affaire de la mort d’un instituteur à Zéo : Le Procureur de Man remercie la population pour son aide

Promotion de la justice en Côte d'Ivoire

Guy Yao/afriquematin.net

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie ce 01 juillet 2024, le 29 février 2024 dernier, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Man annonçait l’arrestation de trois personnes, dont deux chefs de village, soupçonnées d’être impliquées dans la mort atroce de Luc Valen Bomahe, un jeune instituteur bénévole, à Zéo, une sous-préfecture du département de Bangolo.

L’enquête, menée sous les instructions du Procureur, a mobilisé les forces de gendarmerie pour retrouver d’autres suspects ayant pris la fuite. Grâce à la coopération exemplaire des habitants de Zéo, la brigade de Bangolo a pu appréhender deux autres individus, Koulaéri Bruno Sea et Emmanuel Guipohi, membres de l’équipe de sécurité du village.

Ces derniers ont été présentés au juge d’instruction, inculpés et placés en détention préventive. Le nombre de personnes poursuivies dans le cadre de cette information judiciaire, ouverte pour tortures, traitements inhumains, traitements dégradants et coups mortels, est désormais de cinq. Ces infractions sont réprimées par les articles 381-1°, 387, 399-2°, 400, 401 et 402 du code pénal.

Le Procureur de la République a travers ce communiqué voudrait exprimer sa gratitude envers la population de Zéo pour sa collaboration active, soulignant l’importance de cet élan citoyen dans le succès des investigations de la gendarmerie.

Suivre ce lien pour voir le communiqué : Communiqué du PR de Man 2

LIRE AUSSI :   Décès de Sangaré Aboudrahamane, création du Fpi/Voici le témoignage poignant de Koudou Jeannette