Côte d’Ivoire/ La Haca met en garde contre le phénomène du ‘Canal Araignée’

Dans le communiqué daté du 24 novembre 2023, René Bourgoin, président de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (Haca), a signalé la montée en puissance d’un phénomène qu’il a qualifié de « Canal araignée ». Confrontée à cette problématique, la Haca tient à rappeler à la population que la diffusion et la distribution des chaînes issues des bouquets d’opérateurs autorisés, pratiquée dans le cadre de ce phénomène, sont strictement illégales.

Il est souligné que l’autorisation pour fournir des services de radiodiffusion par câble, satellite, ADSL, fibre optique et tout réseau multimédia est délivrée exclusivement par la Haca, matérialisée par une convention assortie d’un cahier des charges. En conséquence, exercer cette activité sans une autorisation préalable de la Haca est passible de peines sévères, allant de deux (2) à cinq (5) ans d’emprisonnement et d’une amende de 5 à 20 millions de francs CFA, ou de l’une de ces sanctions, au choix.

La Haca met en garde quant aux missions de contrôle inopinées, soulignant que ses agents assermentés sont habilités à saisir et/ou à sceller les équipements utilisés dans le cadre de la distribution frauduleuse des chaînes. Ainsi, elle encourage vivement la population à souscrire uniquement à des abonnements auprès de distributeurs autorisés par la Haca, afin de profiter des services de manière légale.

LIRE AUSSI :   NBA : voici l’immense fortune de Kobe Bryant