Concours « MissGuinée2023 »/Une innovation de taille fait son apparition

Par Justin Kassy/afriquematin.net   

Le 25 novembre prochain, le   Comité « Miss Guinée », présidé par Aminata Diallo, présentera au Peuple Guinéen, sa plus belle fille. A la faveur de la finale du concours de beauté, démarré depuis des mois sur toute l’étendue du territoire, et par ricochet, au niveau de la diaspora en Europe.

La candidate Aïssatou Dioumo Diallo suscite une curiosité

Le Palais du Peuple connaît en ce moment, l’une de ses décorations de rêve. Pour accueillir la finale, la première, sous la bannière d’Aminata Diallo. Cette finale est vue comme un test grandeur nature pour le nouveau Comité, à y voir de près, c’est deux jugements que le public va porter, à la fin de ce concours de beauté qui s’annonce intéressant, important, pour les deux parties.

Plus d’une vingtaine de candidates qui sont au vert depuis quelques semaines, prient pour que la soirée soit un succès. Chacune, à son niveau, invoque le Tout-Puissant Allah, pour que le jury porte, dans l’ensemble, son choix sur elle.

  Mais pour cette édition, une innovation de taille fait son apparition avec la participation à cette finale, Aïssatou Dioumo Diallo, une albinos qui suscite une curiosité pour la population et aussi les spectateurs qui découvrent, pour la première fois dans l’histoire de Miss, en Guinée, voire, dans le monde, une candidate atteinte d’albinisme, dotée d’une beauté et d’une intelligence reconnues.

L’objectif d’Astou en participant à ce concours- c’est qu’elle veut jouir de cette opportunité, en tant que candidate pour mieux défendre le droit des personnes atteintes d’albinisme en Afrique.

LIRE AUSSI :   Musique/Alima Coulibaly fait sauter le verrou…