CAN 2023/Le Ministre de la Communication Amadou Koulibaly mobilise les associations des médias numériques

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec UPL-CI

Hier lundi 6 novembre 2023 le Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a échangé à son cabinet avec les associations des médias numériques.

Entouré de plusieurs de ses proches collaborateurs, Amadou Coulibaly s’est voulu ouvert, franc et clair. Ainsi, le Ministre ivoirien de la Communication a décidé d’impliquer tous les médias à cet évènement sportif d’envergure qui va s’organiser en Côte d’Ivoire, en vue de la réussite totale de l’évènement.

Les responsables des médias en ligne ont matérialisé leur passage par un présent.

Face aux associations de la presse numérique, et dans l’élan de mobilisation de tous les acteurs du monde des médias, il a décliné sa vision pour une réussite éclatante de cet évènement sportif continental. « Vous savez qu’il y a eu un changement à la tête du gouvernement et chaque gouvernement imprime sa marque. Notre priorité actuelle, c’est l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui va se jouer bientôt dans notre pays.

Il rappellera également que « le chef de l’Etat veut que ce soit une CAN jamais organisée en Afrique. Pour cela, nous voulons une organisation inclusive. C’est pour cela, j’ai demandé que nous nous retrouvions ce matin. Quelles sont vos attentes et comment comptez –vous vous impliquer afin que nous puissions nous donner la main ? », ajoutant par ailleurs que « nous devons faire bloc autour de cette fête pour promouvoir l’image de notre pays. Car au-delà de l’aspect sportif, nous devons consolider le leadership de la Côte d’Ivoire sur tous les plans », a-t-il sollicité.

A la suite du Ministre de tutelle, les Présidents des associations des médias en lignes se sont exprimés pour manifester leur engagement citoyen et patriotique à accompagner l’évènement pour un succès éclatant. Toutefois, ils ont souhaité que des modalités idoines pour leur participation inclusive leur soient accordées ?  A cet effet, le Ministre leur a demandé de lui produire dans les plus brefs délais (48H) un mémorandum collégial.

LIRE AUSSI :   CANDIDATURE OU NON DE OUATTARA EN 2020, ENTRE OUATTARA, BÉDIÉ, ET LE PDCI-RDA QUI A MENTI À QUI ? DÉCRYPTAGE D'UNE SORCELLERIE SERVIE AUX NON INITIÉS.

Aussi, à l’unanimité, tous les Présidents des associations de la presse numérique ont -ils reconnu l’immense travail abattu par le Ministre Amadou Coulibaly pour l’amélioration du secteur depuis son arrivée à la tête de ce département. A ce titre, il a reçu un tableau de la part du Président de la Plate-forme de la presse numérique (PNCI) Joël Gnanzou en guise de reconnaissance. Pour le Président de l’Union des Patrons de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPLCI) Nando Dapa , « le plan de développement du numérique mis en place par le Ministre Amadou Coulibaly devrait conduire inéluctablement  la presse en ligne à plus d’autonomie et d’épanouissement des acteurs. Mais, avec le changement intervenu dans la constitution du dernier gouvernement, cela paraît comme une symphonie inachevée », a plaidé le président Nadon Dapa.

A noter que plusieurs responsables des médias en ligne ont pris part à cette rencontre, notamment Joël Gnanzou de la Pnci, Nando Dapa, de l’Upl-Ci, Sermé Lassina, du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (Reprel-Ci) et de l’Association des chefs d’entreprises de la presse numérique de Côte d’Ivoire (Acepnu-Ci), Germain N’Dri.