Daloa/Le Barm sensibilise les militaires et gendarmes en fin de carrière sur une meilleure reconversion

Franck Elisé Bouabré, correspondant Afriquematin.net

Le Bureau d’Accompagnement à la Reconversion des Militaires (Barm) a mené une mission d’information et de sensibilisation importante dans la ville de Daloa, le jeudi 19 octobre 2023, au 2ème bataillon d’infanterie de Daloa.

Le colonel Aké-Danho Eric Stéphane, à la tête du Barm, a saisi cette occasion pour encourager les militaires et gendarmes en fin de carrière à s’inscrire afin de bénéficier des opportunités de reconversion.

« Chers frères d’armes, je vous invite (…) à vous inscrire massivement au BARM » », a invité le colonel Aké-Danho, assurant que des opportunités de reconversion sont disponibles pour les militaires et gendarmes qui souhaitent mettre à profit leurs compétences et leurs expériences acquises au service du développement économique du pays. Le colonel Aké-Danho a lancé cet appel en présence de plusieurs autorités militaires et administratives, insistant sur l’importance de cette campagne d’information et de sensibilisation du Barm, sur ses missions et sur les possibilités de reconversion pour les militaires. Pendant deux jours, le Barm et ses partenaires ont organisé des panels, des échanges, et notamment des visites de stands pour fournir une information complète aux militaires sur les opportunités de reconversion qui s’offrent à eux. Ces séances d’information et de sensibilisation, nommées « Journées Carrières, » se poursuivront à Bouaké, à San-Pedro, ainsi que dans d’autres grandes villes du pays.

Le Barm a été créé en 2018 dans le cadre de la loi de programmation militaire visant à moderniser les forces de défense et de sécurité, en vue d’orienter et d’accompagner les candidats à une reconversion professionnelle, ainsi que d’assurer le suivi des bénéficiaires d’opportunités de reconversion. Il prévoit de reconvertir, pour la période allant de 2020 à 2024, au moins 1250 anciens militaires.

LIRE AUSSI :   Sur le net: la Mairie de Vavoua fait un excédent budgétaire de 95 millions