Humanitaire/Rihanna retrouve la tradition africaine

Par Justin Kassy/afriquematin.net   

 En mission humanitaire au Malawi et oubliant le traintrain quotidien moderne, la star américaine noire, Rihanna s’est retrouvée dans la sphère de ses origines traditionnelles africaines.

 Transporter de la terre dans une brouette, porter un colis sur la tête, à l’image des Africaines, nettoyer et assainir les lieux mal propres, etc., sont, entre autres, les travaux manuels auxquels elle s’est récemment livrée lors de son séjour dans ce pays situé vers l’Afrique australe.

Cette « métamorphose » de la star américaine, a suscité la curiosité des uns et des autres qui ont pris du plaisir à assister au spectacle qu’elle créait, là où elle est passée, ne serait-ce que pour le temps qu’elle a passé.

Ce qui surprenait agréablement les gens, c’était le sentiment de joie avec lequel, Rihanna, faisait ces travaux chaque jour et au-delà de bien faire ce qu’elle avait à faire, elle prouve qu’elle est remplie d’un cœur pur, débarrassé de mauvais sentiments.

A travers cette attitude, ce comportement, l’artiste a montré son appartenance à l’Afrique, la terre de ses aïeux, de ses ancêtres, car, nul n’ignore la déportation des Africains en Amérique, les siècles passés, pour des travaux champêtres dans les plantations de canne-à-sucre. Ce un voyage qu’elle vient d’effectuer est qualifié d’instructif. A priori !

LIRE AUSSI :   Mesmin Komoé (MUGEF-CI) : « Que notre instrument commun de solidarité connaisse une pérennité »