Akoupé-Municipales 2023/Valérie Yapo, candidate du Pdci-Rda/ « Cette fois-ci la mairie doit revenir aux mains d’une femme… »

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net

Le vendredi 9 juin dernier, Valérie Yapo, candidate désignée du Pdci-Rda, a rencontré les habitants des villages de Jeannot et de Cardona dans la commune d’Akoupé.

Peuplés d’une forte communauté allogène et autochtone, ces deux gros villages ont choisi Valérie Yapo comme leur candidate pour les prochaines élections municipales de la localité. Lors de ces entrevues, elle a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance envers le président de son parti, Henri Konan Bédié, pour l’avoir choisie comme candidate aux élections municipales à la Mairie d’Akoupé. Elle a également sollicité leur soutien afin de démontrer les compétences des femmes dans le développement de la nation, « cette fois-ci, la mairie doit revenir aux mains d’une femme afin de montrer sa capacité à gérer… », affirmant ainsi son engagement politique et sa proximité avec le peuple.

Au cours de cette mission, Valérie Yapo a eu une rencontre avec la secrétaire nationale chargée de la mobilisation des femmes au sein du PPA-CI, Marthe Bécékon.  Ces deux femmes, ayant vécu l’univers carcéral pour leurs convictions politiques, restent déterminées pour leur engagement politique.

Révélant l’alliance politique entre le Pdci-Rda et le PPA-CI, Yapo Valérie s’est montrée déterminante, « je suis du Pdci-Rda, je le reste, ces retrouvailles avec ma sœur signifient que Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo se parlent. Notre alliance dérange et nous sommes désormais engagées dans un plan stratégique qui permettra de hisser encore plus haut le flambeau de la Côte d’Ivoire nouvelle », a-t-elle indiqué en présence de Marthe Bécékon.

La candidate désignée du Pdci-Rda, Valérie Yapo a communié avec les habitants de Jeannot et Cardona,  acquis à sa cause et à son programme de gouvernance.

Valérie Yapo a rappelé ses difficultés avec le pouvoir en place tout en exhortant les femmes à rester dignes et fidèles à leurs convictions. Nous ne sommes pas obligées de suivre ce que nous ne voulons pas suivre. Je suis du Pdci-Rda, je le suis et le resterai, malgré les esprits malins qui cherchent à nuire et qui n’ont aucune conviction. Je fais de la politique depuis 25 ans. Donnez la mairie à une femme cette année et vous verrez le changement qui s’opérera, car les femmes ont du pouvoir. La mairie doit revenir à l’opposition cette année, c’est pourquoi je vous présente ma candidature », a-t-elle affirmé.

LIRE AUSSI :   Situation socio-politique/Les Ivoiriens désemparés

Il convient de rappeler que la population a été très heureuse de ces échanges qui les ont motivés davantage. C’est ce qu’a exprimé Mlle K. Elizabeth, du village de Cardona, se réjouissant de cette rencontre qui les, galvanise. « Nous allons nous mobiliser en véritables combattantes pour que cette fois-ci la mairie revienne à une femme. Nous en avons assez des hommes qui disparaissent après leur élection », a-t-elle déclaré.