Musique/Luciole Brou arrive pour tout « bouleverser »

Par Justin Kassy/afriquematin.net     

Luciole Brou, un prénom évocateur à souhait qui incarne la lumière, le beau, le sublime, l’exceptionnelle. En fait, Luciole est une jeune fille qui allie beauté physique, vocale, et charme, des atouts, dont la nature lui a fait grâce.

 Se sachant qu’avec ces qualités naturelles, elle pourrait embrasser une carrière d’artiste-chanteuse, elle n’a pas voulu gâcher ces grâces. Aussi, a-t-elle décidé de les exploiter en plongeant dans le monde de la musique. Option qu’elle caresse depuis l’enfance. Devenue adulte, Luciole, veut se jeter à l’eau, en passant d’abord par des Groupes, pour apprendre les rudiments de la musique, afin d’être à l’abri des critiques des mélomanes qui vont bientôt « déguster » son œuvre.

Aujourd’hui, se sentant à même de voler de ses propres ailes, la fille venue de la localité d’Arrah, a, après moult et mûres réflexions, choisi le talentueux et jeune arrangeur, David Tayorault pour porter sa touche géniale, vocale et instrumentale à sa trouvaille. L’arrangeur que beaucoup considèrent comme l’incarnation de la chance, du succès, du bonheur, qu’il donne aux artistes et c’est sous sa coupole et son orientation que Luciole veut amorcer sa carrière d’artiste-chanteuse.

Il faut dire que dans le métier, certains y viennent, avec à la clé, leur identité musicale, d’autres, comme pour avoir de l’assurance, en acquérant les rudiments de la musique, y arrivent, en passant par la pratique de la variété.  Et beaucoup, dans cette option, seraient, apprend-on, en ce moment, dans l’antichambre, qui  se préparent avec acharnement et une conscience professionnelle aiguë, à livrer sous peu, aux mélomanes, voire, dans quelques mois, le résultat, le fruit, le produit de leur travail, qu’ils veulent, excellent.

LIRE AUSSI :   FEMUA 12 / Le BURIDA a marqué de sa présence

Tout simplement parce qu’aujourd’hui, la tendance est à la qualité, à la perfection, une perfection découlant de l’exigence des mélomanes, à la recherche d’une musique qui touche davantage l’âme et leur procure du plaisir.

 Luciole a choisi d’emprunter la voie de la variété, en attendant de pouvoir voler de ses propres ailes, musicalement s’entend, en restant avec son choix musical, une option qui lui collera à la peau.

Pour notre part, nous ne pouvons que lui souhaiter bon vent dans la musique. Car, nous savons que le chemin est parsemé d’embûches. Seuls, ceux qui savent y marcher, arrivent à s’en sortir et faire l’objet d’admiration. Nous savons que Luciole a des prédispositions qui peuvent l’amener loin, très loin.