Tiébissou/ Ramadan/Un opérateur économique offre 5 tonnes de riz et 5 tonnes de sucres à la communauté musulmane

Par MKA, correspondant

Cinq (05) tonnes de riz et cinq (05) tonnes de sucres, ont été offertes le vendredi 24 mars 2023, à la communauté musulmane de Tiébissou.

Ce don, œuvre de Ousmane Bamba, opérateur économique et fils de Tiébissou, a été réceptionné par Madame Claude Djéréhé, sous-préfet de Tiébissou, représentant le préfet de département. C’est elle qui a remis officiellement les vivres aux musulmans à travers leur premier représentant, Imam Issa Traoré, imam de la grande mosquée de Tiébissou. Au chapitre des allocutions, Aboudoulaye Wagué, représentant le donateur a signifié qu’ « Ousmane Bamba n’est pas à son premier ni  son a dernier geste. Depuis avant la construction de la mosquée, il assistait les musulmans à chaque instant notamment pendant le mois de jeûne. Cinq tonnes de riz et cinq tonnes de sucres, ce n’est pas négligeable. Cela permet aux musulmans de Tiébissou de savourer le mois de Ramadan. », a-t-il indiqué.

Pour Imam Traoré Issa, c’est un soulagement pour les fidèles. « Nous sommes très heureux de ce don qui vient soulager les fidèles musulmans un temps soit peu. Nous disons infiniment merci au donateur et prions pour lui pour son geste en faveur des musulmans».

Madame le sous-préfet, Claude Djéréhé, a, quant à elle fait savoir que cette action salutaire du donateur vient compléter le travail de l’Etat à savoir apporter une assistance aux populations. « Ce don va servir les personnes qui sont plus dans le besoin. Donc on dit merci au donateur qui a compris le message de ce temps de pénitence, de partage, d’aumônes. Forcément le geste qu’il vient de poser ira droit au cœur des parents des bénéficiaires. C’est le travail de l’Etat qu’il vient de faire. L’Etat fait sa part et les bonnes volontés également font les leurs. C’est cela le travail de complémentarité sociale. », a-t-elle conclu.

LIRE AUSSI :   Après son entretien avec Laurent Gbagbo à la Haye, le Président de l'EDS consultent ses vice-présidents