Côte d’Ivoire/ Un séminaire de formation sur le No-Code s’est tenu à Abidjan

Par Demoyé Kouassi, Afriquematin.net

Le Plan B en collaboration avec l’Unicef Côte d’Ivoire, le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique (Mpjipsc) a organisé une formation au siège de l’Unicef sis à Cocody Riviera Golf, le jeudi 16 Mars 2023.

L’objectif de cette activité est d’introduire les participants dans l’univers du No-Code dans un premier temps, et dans un second temps, animer une formation sur l’outil Softr. Le No-Code permet à tous les profils, notamment les jeunes, les entrepreneur(e)s et les organisations de la société civile de développer des solutions digitales (site, application, automatisations) sans aucune connaissance du code informatique, en peu de temps et à moindre coût.

Selon Aissata Tambadou, Ceo de Le Plan B, ce séminaire de formation est une plus-value dans l’insertion professionnelle des jeunes. « Nous sommes convaincus que la réponse à nos défis de société, l’amélioration de l’employabilité des jeunes et le développement de la compétitivité des PMEs passent par l’adoption en masse de bonnes techniques et stratégies digitales. C’est ce que nous appelons les “Soft Skills Digitaux” d’aujourd’hui et de demain », a-t-elle indiqué.

Aka Anderson, Chargé de projet à l’Agence Universitaire de la Francophonie, a, pour part souligné que le centre d’employabilité Francophone a été ouvert il y a moins d’un an.  « C’est un centre qui permet de former les étudiants non seulement de venir apprendre des techniques de recherches d’emploi mais aussi de leur donner des outils pour devenir de véritables entrepreneurs. La thématique que nous abordons aujourd’hui rentre effectivement dans notre champ d’action », a fait savoir Aka Anderson.

LIRE AUSSI :   Bitumage et élargissement des voies de Cocody les Deux Plateaux Agban et Les Oliviers/ Voici la misère quotidienne que vivent les habitants

A l’issu de ce séminaire de formation, une apprenante administratrice d’une association de femme bénévole qui œuvre dans l’éducation de la jeune fille mère a témoigné avoir renforcé sa capacité à travers cette formation. « Je voudrais vous dire merci pour cette formation. Je pensais sincèrement que ça allait être compliqué mais c’est accessible et j’ai appris beaucoup. Vraiment si cette formation peut être reconduite ça nous sera bénéfique. Dans le cadre de mon association les jeunes filles mères auront beaucoup besoin de ça pour être autonome », a-t-elle dit.

Notons que le Plan B est une structure de formation aux outils de programmation visuelle qui nécessitent peu de savoir technique (No-Code).