Ferkessédougou/En partance pour l’Europe, un convoi de mineurs intercepté

Par Iris Fabiola Yaëlle/afriquematin.net avec sercom-children of africa

  Le 1er février dernier plus  le convoi d’une dizaine de mineurs tous de nationalité ivoirienne dont l’âge varie entre onze (11) et seize (16) ans a été intercepté en provenance de la ville portuaire de San Pédro pour la capitale économique, Abidjan.

 Cédant aux chants des illusionnistes, ces mômes, à peine sortis de l’âge de la puberté ont pour projet depuis Abidjan, la capitale économique du pays, de migrer en Europe en empruntant l’une des voies les plus dangereuses par une embarcation de fortune.

 Flairant le danger deux (2) élèves du groupe de onze (11) refusent de s’y aventurer lorsqu’ils se sont retrouvés dans une gare routière transfrontalière pour embarquement et ont préféré regagner la chaleur et la sécurité de leur domicile familial.

Cette défection ne change en rien la détermination des neuf (9) autres prétendants de poursuivre l’aventure, c’est ainsi que les responsables de l’antenne régionale de la Sous-Direction de la Police Criminelle en charge de la lutte contre la Traite des Enfants et la Délinquance Juvénile (SDLTEDJ) se saisissent de l’affaire et ouvrent une enquête préliminaire sur instruction du Procureur. Et le dispositif mis en place par les hommes de cette structure a permis d’intercepter ces petits aventuriers, avec à la clé une enquête en cours pour situer les responsabilités.

Faut-il rappeler que ces neuf (9) jeunes garçons en route pour l’Europe ont été interceptés à Ferkessédougou par la Police Nationale, puis remis au chef d’antenne de la Sous-Direction de la Police Criminelle basée à Korhogo.

LIRE AUSSI :   Congo-Brazzaville/Pascal Lissouba est décédé