Show-biz/Une star nigériane veut payer la dot pour son mariage

Par Justin Kassy/afriquematin.net -Source : Afrique showbiz

L’actrice Nigériane Tonto Dikeh et son compagnon Olakunle Churchill se sont mariés traditionnellement en 2015, à Port Harcourt, au Nigéria. Malheureusement le mariage civil n’a jamais eu lieu. Qu’en est-il exactement ?  

Des chefs d’accusations portant sur les nombreuses actes d’infidélités avec des filles « bas de gamme » sont portés contre Churchill Olakunle par sa compagne, Tonto Dikeh. Le couple se serait alors séparé, en raison de problèmes interne et depuis, la star de nollywood, n’a jamais senti le besoin de se remarier, « je me remarierais lorsqu’un homme acceptera que je paie sa dot et que j’organise notre mariage », annonce-t-elle.

D’une beauté angélique devant laquelle, même le religieux le plus inébranlable ne résisterait Tonto Dikeh fait l’unanimité auprès des regards, mais à vouloir s’arc-bouter sur une position personnelle, ce physique peut s’effriter comme une rose, car à plus d’une trentaine d’années sur terre, une femme doit être située maritalement.

Surtout de nos jours où le mariage semble ne pas susciter d’engouement comme à l’époque ancienne, du fait que l’homme d’aujourd’hui n’est pas trop pour se marier avec une femme avec un ou des enfants d’un autre.

La volonté de Tonto est à respecter, mais il serait très difficile pour un homme d’accepter qu’une femme qu’il doit épouser paie sa dot. Ce serait tordre le cou aux lois bibliques, traditionnelles, coutumières, de mariage, établies depuis l’antiquité. Cette « innovation », pour parler comme les Députés dans un hémicycle, ne passera pas, alors que la star Nigériane revoie sa copie.

LIRE AUSSI :   Campagne cacaoyère dans  l'ouest  ivoirien /Des exportateurs accusés d'opérer bord champs.