Éducation/ « L’école by Mr Zia », une ONG qui veut apporter un plus à l’encadrement des enfants

Iris Fabiola/afriquematin.net

Professeur d’Histoire – Géographie dans un établissement de la place, Daniel Zia, veut apporter un plus à l’orientation des enfants et impulser un changement de comportement et de mentalité. À travers son organisation dénommée « L’école by Mr Zia ». Cette initiative est basée sur l’histoire de personnalité publique racontée aux élèves ; leur vie, leurs erreurs et les invite à ne pas suivre les mauvais exemples pour réussir leur vie.

DANIEL ZIA Enseignant d’Histoire-géographie

Selon l’initiateur, « l’école by Mr Zia », est une ONG qui veut redonner confiance à l’élève. « À travers un programme, nous avons présenté différentes activités. Dans l’un desquelles, Il y a ce qu’on appelle le personnage atypique. Cette activité fait appel à des personnalités issues de tous les secteurs d’activités qui viennent parler de leur vie, de leurs erreurs et de leurs échecs, mais aussi, de leur succès. Cette activité nous permet de créer ce qu’on appelle le levier psychologique pour redonner confiance à l’élève et le galvaniser à réussir par le travail », explique-t-il.

Pour mieux illustrer cette initiative, Daniel Zia indique que plusieurs facteurs ont milité à la création de cette structure, « d’abord, étant enseignant d’histoire géographie, je constate que plusieurs parents, de nos jours, ne jouent pas leur rôle d’éducateur, ils ont littéralement démissionné. Certains n’arrivent pas à prodiguer des conseils à leurs enfants. Cette situation gagne du terrain partout en Côte d’Ivoire. Et c’est pour apporter ma contribution à la construction d’une société de valeur que je me suis engagé personnellement à travers la création de l’école by Mr Zia », a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI :   Guinée/Jusqu’où ira ce bras- de- fer ?

Pour Daniel Zia, l’éducation commence dès le bas âge, à la maison, mais pas à l’école, et invite les parents à ne pas trop choyer l’enfant pour éviter des débordements plus tard.

Daniel Zia note que l’école ivoirienne ne répond plus aux normes éducationnelles, pour lui cette école ivoirienne est souillée par des comportements d’élèves et des défauts dans les écoles qu’on peut changer, voire corriger à travers cette initiative.