Santé/ Le Directeur général de la Santé visite le site de l’hôpital Saint Jean Baptiste de Bodo

Par Yann Dominique N’guessan/afriquematin.net

Dans le cadre de sa mission de coordination de l’action sanitaire, initiée par le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (MSHPCM), le Directeur général de la Santé, Mamadou Samba, représentant le ministre, s’est rendu le vendredi dernier à l’hôpital Saint Jean Baptiste de Bodo dans la région de l’Agneby Tiassa pour s’imprégner du bon fonctionnement de cette structure sanitaire de haute gamme.

Le Directeur général de la Santé, Mamadou Samba, dans les locaux de l’hôpital Saint Jean Baptiste de Bodo dans la région de l’Agneby Tiassa en compagnie de quelques membres du personnel soignant.

Conduite par le directeur général de la santé, Mamadou Samba, cette mission a pour but de présenter aux autoritaires sanitaires les résultats des travaux des formateurs dans le cadre des traitements des Fistules Obstétricales. C’est ainsi qu’avec l’appui des partenaires techniques, plus d’une dizaine de chirurgiens ont bénéficié d’une formation dans le domaine de la prise en charge chirurgicale des cas de Fistules Obstétricales.

D’une capacité d’accueil de plus d’une centaine de lits, l’hôpital, dispose d’un plateau technique de pointe, avec plusieurs services, notamment un pôle d’activités cliniques comprenant la médecine, la chirurgie, l’urgences.

Un pôle mère-enfant avec les services de gynécologie, d’obstétrique, de pédiatrie et de néonatalogie, soutenus par un pôle médico-technique dont le bloc opératoire, la stérilisation centrale, le laboratoire, l’imagerie médicale et la pharmacie hospitalière, ainsi qu’un pôle logistique composé d’hébergement, de restauration, de maintenance, de la morgue et de la buanderie.

 Faut-il rappeler que cet hôpital confessionnel ultra moderne à but non lucratif qui offre des soins de qualité aux populations a été inauguré, en 2015, par le président Alassane Ouattara.

LIRE AUSSI :   Société/Les droits des femmes Ivoiriennes en nette progression ...