Tiébissou/Un instituteur fait un accident grave

Un grave accident de la circulation impliquant une motocyclette et un camion de ramassage de brique a fait état de plusieurs dégâts matériels et un blessé grave à Tiébissou apprend-t-on de source sécuritaire.

Par M.K. correspondant

Selon nos sources bien introduites au moment de l’accident, ce samedi 28 janvier dernier, aux environs de 19 heures, N. L.B, instituteur dans un établissement primaire publique de Lomokankro se rendait à son domicile sur sa motocyclette . Le voyage se passait plutôt bien quand juste après sur le pont ‘’Kan’’, sur le tronçon Tiébissou-Didievi, l’instituteur aperçois à plusieurs mètres de sa position, des individus lui faisant signe de s’arrêter avec des bouquets de feuilles. Croyant avoir affaire à des coupeurs de route, l’enseignant va doubler voire tripler la vitesse afin d’éviter un braquage. Malheureusement, à cette heure de la soirée, n’ayant pas une bonne visibilité ni de feu de signalisation de détresse, le motard percute violemment l’arrière d’un camion , avec à son bord trois tonnes de briques,  stationné pour cause de panne. Il sera rapidement secouru par les bardeaux. Le bilan est lourd. Ses deux jambes ont deux fractures chacune aux fémurs, son bras gauche fracturé, sa mâchoires brisée et plusieurs contusions. Quant à l’arrière du véhicule stationné, on constatera quelques cassures causées par la moto.

L’instituteur très amoché est évacué d’urgence au CHU de Bouaké dans un état comateux pour des soins intensifs. Toujours selon nos sources, au moment où nous mettions sous presse cet article, le pronostic vital de l’enseignant n’est plus engagé.

LIRE AUSSI :   Insécurité/L’Autoroute du nord vient de faire des victimes

C’est le lieu d’interpeler les usagers de la route plus de prudence et de vigilance.