Aéronautique/Voici la première femme ivoirienne mécanicienne d’Avion

Par Justin Kassy/afriquematin.net  

 Toute première femme ivoirienne à être formée au sein d’une Compagnie aérienne ivoirienne comme mécanicienne d’avion, Aimée Lidéa Nabo se passionne pour les métiers scientifiques.

 Sortie du Lycée Moderne Divo avec le Bac série C en 2011, Aimée Lidéa Nabo va suivre, en 2014, un stage professionnel de six mois en informatique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire, à l’issue duquel, elle obtient une Licence professionnelle en Sécurité Informatique.

Aimée Lidéa Nabo , fière d’arborer sa tenue

Malheureusement l’obtention d’un emploi en Côte d’Ivoire étant aléatoire, elle va passer le temps, juste le temps d’avoir un emploi stable, en étant employée travaillant dans une imprimerie pour subvenir à ses besoins, et en 2016, le déclic se présente à elle.

Après sa réussite au test de recrutement de nouveaux ingénieurs de maintenance aéronautique, pour cette Compagnie d’aviation ivoirienne, elle s’inscrit à l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro où elle obtient la Licence de Technicien d’ingénierie aéronautique.

Ne baissant pas les bras, elle poursuit ses études à l’Institut Aéronautique Amaury de la Grange (IAAG), en 2017 où elle décroche une Licence B1 et B2, en Maintenance aéronautique.

 Au mois d’octobre 2021, elle obtient des qualifications de types A 320 family, et Leap Engine, et reçoit le troisième Prix d’Excellence 2021 de la Meilleure contribution, au rayonnement du secteur du transport aérien de la même année.

Ainsi se réalise le rêve d’Aimée Lidéa Nabo qui exerce aujourd’hui comme Mécanicienne d’Avion à « Air Côte d’Ivoire ».

LIRE AUSSI :   Covid-19/Un véritable engouement autour de l’artemisia pour bouter la pandémie