Challenge App Afrique/«Prenez vos feuilles», une appli d’aide scolaire du CM1 à la terminale

« Prenez vos feuilles » est l’appli qui vient de remporter le concours Challenge App Afrique de RFI et France 24. Il s’agit d’une application qui permet aux élèves de réviser leurs cours et de se tester en vue des examens. Dans un pays où l’enseignement est parfois critiqué et où certains établissements comptent jusqu’à plus de 100 élèves par classe, cette appli peut apparaître comme une solution pratique.

 En Côte d’Ivoire, l’an dernier, moins de 30% des candidats ont été admis au bac. Un taux relativement faible qui n’est pas nouveau et qui a inspiré Christelle Hien-Kouamé, 38 ans, qui s’est appuyée sur sa propre expérience.

« J’étais du collège au lycée au lycée municipal de Yopougon, le nombre d’élèves était assez élevé donc on était obligé de récupérer des devoirs avec des grands frères du quartier ou dans des annales photocopiées pour être sûr d’être au niveau. Et je pense que ça continue toujours, cette quête de ressources et de devoirs pour s’autoévaluer. C’est un peu tout cela qu’on a compilé dans l’application d’aujourd’hui. »

Ainsi est née il y a quelques mois « Prenez vos feuilles », appli de révision scolaire et de préparation aux examens destinée aux élèves du CM1 à la terminale, dans toutes les matières. Mais aussi aux parents qui peuvent suivre l’évolution de leurs enfants.

« L’application comporte des résumés des leçons de tout le programme scolaire, des quizz relatifs à tous ces résumés de leçons, des devoirs de classe, des examens blancs et examens nationaux précédents. On pense que le marché est porteur, parce que nous couvrons aujourd’hui 1,3 million d’élèves en Côte d’Ivoire, qui sont entre le CM1 et la terminale. Chaque année, il y a plus de 300 000 élèves qui passent les examens. »

Si l’appli est gratuite, l’accès aux corrigés est payant : 10 000 francs par an pour l’ensemble des matières et des devoirs. Eneza, l’entreprise qui la développe, compte une douzaine de salariés, ainsi qu’une trentaine d’enseignants correcteurs. Elle espère atteindre rapidement 30 000 abonnés pour être rentable.

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.