Soudan du Sud : 40 millions de dollars dégagés pour l’intégration des rebelles à l’armée

Au Soudan du Sud, un important pas franchi pour le retour à la paix. Le gouvernement vient de concéder un investissement de 40 millions de dollars pour intégrer à l’armée nationale des combattants de l’opposition. La décision survient dans la foulée d’une brève rencontre mercredi entre le chef de l’Etat Salva Kiir et son principal rival, Riek Machar, dans la capitale Juba.

Dans le fond, il s’agit surtout pour le gouvernement sud-soudanais de se conformer à l’accord de paix conclu entre les deux parties – sous la pression internationale – afin de mettre fin à une guerre civile qui meurtrit le pays depuis 2013. En tout, Juba a promis 100 millions de dollars pour aider à financer le processus de paix dans le pays et les 40 millions de dollars cités plus haut en font partie.

Autre injonction de cet accord de paix, la redéfinition du nombre d’Etats, au cœur des dissensions entre les protagonistes. Ce point devrait notamment être abordé lors des pourparlers qui poursuivent ce samedi.

Le Soudan du Sud est de nouveau pressé par la communauté internationale alors que le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar ont échoué à former un gouvernement d’union à la date-butoir du 12 novembre. Les deux hommes, dont les différends ont plongé en 2013 leur jeune Etat dans une guerre civile qui a fait près de 400.000 morts, ont obtenu un nouveau délai de 100 jours, jusqu’en février, pour former leur gouvernement.

AFP

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook