Musique/Charlotte Dipanda monopolise la Côte d’Ivoire

Par Justin Kassy/afriquematin.net

  Attendue respectivement à Abidjan le 31 juillet, les 5 et 7 août prochains à Douala et Yaoundé, la star camerounaise Charlotte Dipanda  livrera un concert qui se veut inédit.

 Les organisateurs de ce spectacle inédit s’affairent à mettre les bouchées doubles pour la réussite de ce rendez-vous inédit. Pour parler de réussite, il faut dire qu’il n’y aura aucun doute. On peut affirmer que c’est évident. Parce que toutes les artistes Africaines, non Ivoiriennes, du nom de Charlotte, ont toujours connu du succès en Côte d’Ivoire. On peut citer Feue Charlotte M’bango, dans les années 1980, à l’hôtel Ivoire et à cette époque le genre musical le plus en vue au Cameroun était le Makossa, Abidjan était donc , à cette époque -, la plaque-tournante de la musique africaine.

 Les précurseurs de ce rythme avait choisi, un tant soit la capitale économique ivoirienne , comme leur fief de prédilection. Elle accueillait presque chaque mois, un  artiste Camerounais. Notamment, San Fan Thomas, Petit Pays, Moni Bilé, pour ne citer que ceux-là …. Certains avaient même choisi d’y résider – pour mener leur carrière, ou pour poursuivre leurs études, comme le dernier cité .

Au niveau de la gent féminine, on enregistrait  Asta Djimbé,qui avait créé  un style de danse en son temps  appelé : Opération coup de reins. Qui avait fait école dans le milieu du show-biz.  C’est dire que Charlotte Dipanda est attendue  avec impatience.

Après Abidjan, Charlotte se produira dans son pays d’origine, le Cameroun, où elle compte livrer  deux concerts, l’un à Douala le 5 août et l’autre, le 7 août à Yaoundé. De part et d’autre, on s’attend à des shows électriques qui feront beaucoup fantasmer les spectateurs de ces trois moments de plaisir.

Les commentaires sont fermés.