Master sur l’intégration des femmes dans un métier masculin/Le Général Alexandre Apalo Touré décroche la mention très bien

Les locaux du  Centre de recherche et d’action pour la Paix (CERAP) à Cocody ont servi de cadre hier mardi aux Maitres de Conférences d’attribuer la mention « très bien » avec la note de 17/20  au général de Corps d’Armée, Alexandre Apalo Touré, à l’issue de la soutenance de son mémoire de Master en Ethique et Gouvernance, option gestion des conflits et paix.

Titulaire d’un Doctorat en Criminologie, le sujet du général de Corps d’armée, Alexandre Apalo Touré portait sur « Intégration des femmes dans un métier masculin : le cas de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire ».

 Sous la direction du professeur titulaire de Sociologie à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, Roch Yao Gnabeli, le jury présidé par Anoh Kouassi a salué la qualité de la démarche scientifique de l’impétrant.

 Au cours de sa soutenance, le postulant a instruit que « les femmes sont nécessaires pour notre institution, car elles sont très nécessaires pour le renseignement, le service social et même dans les unités d’élites ». Il a également souhaité que les femmes gendarmes « ne soient pas des assimilées mais des gendarmes tout court », a ajouté le Général Alexandre Apalo Touré.

 

 

Les commentaires sont fermés.