Lutte contre les déchets plastiques: la municipalité de Port-Bouët et Nestlé se mettent ensemble.

Par Léon SAKI – Afrique Matin.Net 

Conscient de sa responsabilité sociétale en Côte d’Ivoire et dans ses zones d’activités, et soucieuse de son empreinte environnementale, le Groupe Nestlé agit au quotidien sur la préservation de l’environnement. Après le protocole d’accord signé avec la Mairie de Treichville dans le cadre du projet « Au marché, je trie mon plastique » pour extirper de cette commune de 12 tonnes de déchets plastiques, le groupe Nestlé a réitéré, le vendredi 20 décembre 2019 à Port-Bouët-Abidjan, son engagement en faveur d’un environnement sain et sans déchets plastiques à travers le lancement du projet PLASTOCK.

Selon Linda Assamoi, responsable sécurité santé travail environnement à Nestlé Côte d’Ivoire et Sénégal, qui a procédé à la présentation de la politique environnementale et à la responsabilité sociétale du Groupe Nestlé, « C’est un projet éco-citoyen avec trois piliers (tri des déchets à la source, installation des box, et la collecte des plastiques et leur transformation). L’objectif étant de collecter 150 tonnes de plastiques lors de la phase pilote qui durera six (6) mois ».

Le Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire, M. Thomas Caso, a pour sa part situé l’importance du projet pour la multinationale. « Ce projet tient à cœur à notre groupe. Nous sommes-là pour célébrer une vision que nous partageons avec beaucoup de citoyens et en particulier les populations de Port-Bouët. Il s’inscrit dans le cadre de l’économie circulaire et de la création d’emplois chère au gouvernement de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué. C’est pourquoi, dira-t-il, qu’il s’engage pour fermement pour son succès.

Si le Directeur Général de Recyplast qui a en charge la mise en oeuvre de PLASTOCK estime que c’est un projet innovant qui va impacter l’environnement pour le bonheur des populations de la commune balnéaire, M. Lokougnon Fulbert, directeur de cabinet, représentant le maire de Port-Bouët, Dr Sylvestre Emmou, expliquera pour sa part que c’est un projet innovant, une initiative africaine, qui au-delà de son objectif premier, permettra de créer des emplois pour les jeunes et de développer des startups. Raison pour laquelle, il réitère l’implication de la mairie de Port-Bouët pour son succès. Pour ce faire, il a exhorté les populations et les jeunes de sa commune à “déposer les ordures aux endroits indiqués”.

La cérémonie s’est achevée par la signature du protocole d’accord entre les parties prenantes.

Il est bon de savoir que le groupe Nestlé est signataire de l’ensemble des engagements du CDP (Carbon Disclosure Project). Il soutient également l’initiative “Caring for Climate”, la plus grande coalition mondiale sur le climat menée par le Pacte Mondial de l’ONU (Global Compact), le Programme des Nations Unies pour l’Environnement et la Convention des Nations Unies sur le changement climatique.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook