ads bas

Incendies dans les ménages/ Voici les causes profondes

ads bas

Enquête réalisée par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

 

C’est devenu un phénomène presque normal. Un feu violent-destructeur, une réaction de combustion non maîtrisée dans le temps ; c’est l’émoi, la désolation et le drame. C’est parfois  le fruit humain ou matériel  des efforts de toute  une vie qui part en fumée. Mais pourquoi tant de ménages ravagés par des incendies ?

L’une des principales causes majeures de ces désastres est incontestablement les branchements anarchiques des fils électriques communément appelés «branchements araignées »dans  de nombreux ménages à Abidjan même à l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Mais également et surtout le piratage du courant électrique en vue de le vendre pour s’enrichir sur le dos de l’Etat. Nous avons rencontré un technicien anonyme de la compagnie ivoirienne d’électricité(Cie) qui  a accepté de nous expliquer quelques raisons qui sont à l’origine de ces incendies. « En règle générale, les incendies sont dues aux court-circuités. C’est à dire le contact accidentel entre deux conducteurs de polarité différente. Il entraîne une décharge de courant supérieur à la normale. Ce courant de court-circuit peut alors créer une dégradation du matériel, une électrocution voire des incendies. Les court-circuités ont de nombreuses causes. La première est d’origine mécanique et résulte d’une erreur de câblage ou d’une rupture de conducteur. La seconde est d’origine climatique qui est la foudre.  La troisième est d’origine interne,  c’est-à-dire, une surtension de manœuvre. Et la plus fréquente résulte de la dégradation d’une isolation à cause de la chaleur, de l’humidité des produits corrosifs, c’est le cas des « branchements araignées »  dans lesquelles il y a des fils entremêlés et touffus. Avec pour conséquences un surcharge et un chauffage », a- t-il fait savoir. Pour lui des mesures immédiates sont à prendre pour éviter toute apparition de court-circuit. C’est d’équiper d’abord son installation électrique de court-circuit avec des fusibles qui seront les premiers à « griller », épargnant ainsi l’installation toute entière et la maison. Ensuite il faut équiper son installation de disjoncteur. Le denier geste primordial c’est de ne pas  mélanger l’eau à l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.