Grand-Bassam/ Education du caractère: l’Amour fraternel doit être enseigné dans les écoles, selon un expert 

Par Aka JM  – Afrique Matin.Net 

Séka Séka Philbert directeur régional du Centre Unesco pour l’Education de l’Afrique a affirmé le mercredi 18 avril au CAFOP de  Grand-Bassam que l’une des priorités des Objectifs du développement du Millénaire (ODM) était de contribuer à la scolarisation de tous les enfants en âge  d’aller à l’école. Mais cet objectif a été un échec, a soutenu l’expert de l’Unesco qui s’exprimait lors d’une conférence portant sur ‘’les fondamentaux de l’éducation du caractère’’.

Ainsi,  en matière d’éducation, les Objectifs du développement durable (ODD) qui ont remplacé les OMD ont aussi fait de la question de l’éducation l’une de leur prérogative dans leur agenda. Mais cette fois-ci les dirigeants du monde ont décidé  d’assurer une éducation de qualité à tous les citoyens du monde d’ici 2030.

Pour le conférencier, ce type d’éducation qui est une éducation du caractère ne peut que s’acquérir en famille. C’est en famille, socle du développement et de sa stabilité sociale que l’enfant peut apprendre cette éducation du caractère basée sur ‘’quatre domaines du cœur’’ à savoir, l’amour filial, l’amour fraternel, conjugal et parental.

En  éduquant ainsi leurs enfants, les parents leur transmettront la bonté, le sens du pardon, le partage. Toutes  valeurs qui permettront à ces derniers d’être d’honnêtes personnes dans leur milieu de vie.

Outre les familles, l’expert de l’Unesco souhaite que l’amour vrai soit enseigné à l’école. Il a indiqué que son institut en fera bientôt une expérience en introduisant un programme dans des écoles-pilotes.

Organisée par Global Education de Côte d’Ivoire cette conférence avait pour but de renforcer les capacités  des futurs maîtres dudit CAFOP afin qu’ils soient leur  relais auprès des élèves.

Les commentaires sont fermés.