Gervinho : portrait d’un joueur de talent qui manque énormément à l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

Par la rédaction – Afriquematin.net

Énorme talent qui manque à la sélection ivoirienne

Du club Ivoirien de l’Asec Mimosa à Parme, en Italie, où il évolue en ce moment, Yao Kouassi Gervais, encore appelé Gervinho, reste une virtuose de la balle ronde. Son bilan à mi parcours fait de lui, incontestablement, l’un des meilleurs de sa génération et certainement le plus doué de la troisième promotion de l’académie mimosifcom où il a fait ses premiers pas. retour sur un joueur exceptionnel dont le talent manque visiblement à la sélection nationale de Côte d’Ivoire.

Gervinho est un joueur professionnel de Football  qui n’a certainement pas fini de peindre les plus beaux jours de la sélection nationale de son pays d’origine. Il a débuté sa carrière en 1998 au centre de formation de l’ASEC MIMOSA à Abidjan où il faisait  partie de la troisième promotion. En 2004, il embarque pour l’Europe et dépose ses valises au club Belge de Beveren avec lequel  l’ASEC est en partenariat.

Après la relégation de Beveren en deuxième division, c’est la France qui l’accueille avec le club du Mans où ses dribbles et sa rapidité lui ouvrent les portes de  la sélection nationale ivoirienne. Ainsi en 2007, il fait sa première apparition en équipe A lors de la rencontre amicale qui oppose la Côte d’Ivoire à l’Angola. En 2008, il est promu capitaine de l’équipe olympique à Beijing. C’est le début d’une longue carrière internationale avec les ‘’Eléphants ‘’ de Côte d’ivoire  avec lesquels il va  révéler tout son talent au cours de la coupe du monde de Football de 2014 au Brésil. L’année suivante, c’est la consécration continentale avec ses coéquipiers de la sélection nationale avec le titre de champion d’Afrique des Nations de football, remporté  à la CAN 2015 en Guinée équatoriale.

Pour en revenir à son parcours européen, ce sont successivement les clubs du Mans, de Lille en France, puis d’arsenal en Angleterre et la Roma en Italie qui ont montré au monde entier les qualités techniques de ce joueur dont les dribbles et les accélérations ont été préjudiciables aux équipes adverses.

En 2018, il s’envole pour l’Asie, précisément, à l’Hebei China Fortune où, après une saison remarquable, il revient dans le calcio. Depuis son retour en Italie, précisément à  Parme,  il continue de faire montre de son talent. Pour preuve, le talent de l’attaquant Ivoirien a eu raison, le weekend dernier, de l’équipe du napoli, avec un but remarquable qui a fini de conforter l’opinion sur  les qualités techniques  du joueur et son apport indiscutable au jeu collectif de son équipe.

L’Ivoirien qui fait les beaux jours de l’équipe italienne de Parme

Mais Gervinho, ce n’est pas que le Football. C’est aussi celui qui se préoccupe du sort des couches vulnérables et défavorisées de la société. En témoigne son engagement aux côtés des malades du VIH SIDA, de la tuberculose et du paludisme lors de la pétition du    « Fonds mondial » qui lutte contre ces pandémies. ; « Moi aussi je fais la promesse d’en finir avec le sida, la tuberculose et le paludisme d’ici 2030. Rejoignez-moi et signez la lettre ouverte du « The Global Fund » to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria (le fonds mondial pour combattre le Sida, la tuberculose et le paludisme) ! Ensemble, accélérons le mouvement!», a-t-il écrit sur son compte Facebook,  au mois d’octobre 2019.

En outre, Il  s’est offert deux maillots de Cheick Tioté pour la somme de 3,5 millions de FCFA. C’était le mardi 08 juin 2018 lors de la levée de fonds de la Fondation qui porte le nom de son regretté coéquipier de l’équipe nationale de Football de Côte d’Ivoire. Il continue de rendre la main, aussi bien discrètement que devant les feux de la rampe selon que l’occasion le lui permette .Toutes ces actions, si elles ne font pas de lui un philanthrope à part entière, révèlent, incontestablement, une personnalité qui a du cœur.

Aussi, une situation que ne saurait ignorer toute initiative tendant à faire un portrait, ou du moins relater le parcours de Yao Kouassi Gervais, est son absence répétée, depuis quelques temps, en équipe nationale. Sans rentrer dans la polémique qui continue de défrayer la chronique depuis l’élimination prématurée des pachydermes en Egypte devant les Fennec, des  interrogations  toutes logiques sur l’absence en sélection de Gervinho  s’imposent. La Côte d’Ivoire peut-elle  se passer, en cette période où cette équipe est en train de se refaire une nouvelle identité après les retraites de Drogba, Gnégnéri et autres, des services d’un tel  attaquant d’expérience qui n’a eu de cesse de démonter aux yeux de tous,  son amour  pour sa patrie ?

En attendant, Gervinho continue de faire les beaux jours de l’équipe de Parme.

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook