Eglises évangéliques/ Des pasteurs et des fidèles instruits sur la nécessité d’être formés

Par Haidmond Kaunan/afriquematin.net

«Tu ne peux être efficace dans le ministère si tu refuses de t’asseoir et d’apprendre. Jésus christ dit que celui qui veut bâtir une tour devrait s’asseoir et faire des calculs. Pour que quelqu’un soit capable d’enseigner les autres, il faut qu’il soit  lui-même bien formé. Car la formation permet de dispenser droitement la parole », explique le révérend Dieudonné Ngubi, théologien et directeur de la radio fréquence Vie à Abidjan. C’était le  jeudi 29 mars, dernier à l’occasion d’une formation qui réunissait pasteurs et apôtres, évangélistes et autres serviteurs de l’Eternel autour du thème «Que devonsnous faire pour l’Eternel? ». Débutée ce jour, cette formation qui a eu pour cadre l’enceinte du groupe scolaire Nanti-Lou à Abobo-Plateau-Dokouiqui a pris fin le dimanche 1er  avril  2018 par un culte pascal.

Cet enseignant de théologie  qui avait défini la formation comme le processus par lequel on transfère ou on acquiert une connaissance pour être efficace s’était interrogé. « Pourquoi pensons-nous que le domaine de l’église n’a pas besoin de formation alors que pour exceller dans tout domaine il faut une bonne formation? ». Question à laquelle il a répondu en s’appuyant  sur l’évangile de Luc (Luc 2:52) qui dit « Jésus croissait en sagesse, en stature et grâce devant Dieu et devant les hommes ». Pour dire depuis l’âge  de 12 ans le Seigneur apprenait en s’introduisant dans le milieu des docteurs de différents domaines et il les interrogeait. Avant de conclure   que la formation permet d’interpréter la bible et éviter de tordre le sens des textes. «Il faut être bien formé pour combattre les fausses doctrines et les hérésies c’est à dire la mauvaise interprétation de la bible », a-t-il conseillé. Avant de s’appuyer sur les Actes des Apôtres (Actes2:41-42) où il est mentionné que les 3000 personnes persévéraient dans l’enseignement des Apôtres. Tout en mettant le peuple de Dieu en garde contre l’attrait  par les visions, les songes et les fausses prophéties.

Il était revenu ensuite au président de l’église évangélique du Réveil international, le  Révérend Apôtre René Kpan, d’instruire le peuple sur « les principes pour la croissance d’une église locale ». Pour lui, « il ne faut  pas prendre ce qui ne nous est pas donné. Il faut être d’abord  être productif. Il ne faut pas être spectateur dans une église, nous devons être tous  des acteurs. Pour grandir il ne faut pas se voir comme un leader mais, plutôt se considérer d’abord comme un ouvrier ».Il s’est également appuyé sur l’exemple de Joseph, devenu plus tard premier ministre de Pharaon pour s’être bien comporté. Chez Potiphar, Il avait été tenté par le diable mais il a résisté. Allusion faite à la femme  de son maître qui voulait le violer et  il était sorti nu par la fenêtre. Le maître l’ayant tout confié sauf sa femme.

 

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook