Soro accusé d’attentat à la sûreté de l’Etat /Le PRD s’indigne et dénonce…

« Pour la République et la Démocratie » (PRD), parti centriste vient de marquer depuis le mardi 23 décembre 2019, son indignation devant les accusations d’atteinte à l’autorité de l’État et à l’intégrité du territoire national, contre l’ex-président de l’Assemblée nationale Soro Kigbafori Guillaume.

Membre de l’opposition ivoirienne, et en réaction à ce  retour manqué du président Soro Kigbafori Guillaume sur sa terre natale, « Pour la République et la Démocratie » (PRD), s’indigne de la procédure d’un mandat d’arrêt international lancé contre le président de Génération  Peuples et  Solidarité (GPS).

Aussi, constate-t-il l’arrestation  et l’inculpation de plusieurs de ses collaborateurs dont des députés Alain Lobognon, Soro Kanigui Mamadou, Loukane Camara, Koné Téhfour, Sékongo Félicien, Yao Soumaïma, Kando Soumahoro et plusieurs de ses collaborateurs en violation de la constitution.

 « Pour la République et la Démocratie » (PRD), apporte son soutien  au président de Génération Peuples et Solidarités et à l’ensemble des personnalités arrêtées.  Appelle à un dialogue initié par le parti au pouvoir en vue d’apaiser la situation socio-politique.

Honorable Adié Dominique,

 Président de « Pour la République et la Démocratie »(PRD)

Click to Hide Advanced Floating Content
AFRIQUEMATIN TV

Facebook